L’amour a besoin des yeux, comme la pensée a besoin de la mémoire.