La terreur ne réussit pas à la démocratie, parce que la démocratie a besoin de justice, et que l’aristocratie et la monarchie peuvent s’en passer.