La société existe pour le bénéfice des hommes, et non les hommes pour le bénéfice de la société.