La seule personne qui ne perd pas de clients avec la récession, c’est le percepteur d’impôt.