La seule émission de télé où les méchants l’emportent sur les bons, c’est le Téléjournal.