La sagesse de la femme est, comme celle de l’homme, toujours courte par quelque endroit.