La prospérité a un cortège de craintes et de déplaisirs – l’adversité de réconforts et d’espoirs.