La preuve qu’il est trop aimé dispense à tout jamais d’aimer assez celui qui la reçoit.