La première politesse de l’écrivain, n’est-ce point d’être bref?