La politique dans une oeuvre littéraire, c’est un coup de pistolet au milieu d’un concert.