La poésie est le miroir brouillé de notre société. Et chaque poète souffle sur ce miroir: son haleine différemment l’embue.