La plupart des professeurs mériteraient un doctorat honorifique en anesthésie.