La parole ne représente parfois qu’une manière, plus adroite que le silence, de se taire.