La parole n’a pas été donnée à l’homme: il l’a prise.