La nature de l’homme, dont l’étude est si nécessaire, est un mystère impénétrable à l’homme même, quand il n’est éclairé que par la raison seule.