La France a toujours cru qu’une chose dite était une chose faite.