La foi soulève des montagnes, oui: des montagnes d’absurdité.