La chambre commune, c’est la sauvegarde de la fidélité conjugale. C’est même ce qui fait la force des unions libres.