J’écoute, à demi transporté, le bruit des ailes du silence qui vole dans l’obscurité.