Je demandais à un homme pauvre comment il vivait – il me répondit: «comme un savon, toujours en diminuant».