J’aimai, je fus aimé – c’est assez pour ma tombe.