J’ai peine à croire à l’innocence des êtres qui voyagent seuls.