Il y a souvent plus d’angoisse à attendre un plaisir qu’à subir une peine.