Il n’y a que les mendiants qui puissent compter leurs richesses.