Il n’y a pas de preuve que la puce, qui vit sur la souris, craigne le chat.