Il n’y a d’universel que ce qui est suffisamment grossier pour l’être.