Il n’y a de définitif et d’absolu que les lois du beau.