Il n’est nullement besoin d’être aimé pour bien jouir et… l’amour nuit plutôt aux transports de la jouissance qu’il n’y sert.