Il ne faut surtout pas juger Dieu sur les balbutiements de ses serviteurs.