Il faut toujours s’excuser de bien faire – rien ne blesse plus.