Il faut préférer ce qui est impossible mais vraisemblable à ce qui est possible, mais incroyable…