Il faut de plus grandes vertus pour soutenir la bonne fortune que la mauvaise.