Il est souvent plus grand d’avouer ses fautes que de n’en pas commettre.