Il est plus désirable de cultiver le respect du bien que le respect de la loi