Il est plus aisé d’être sage pour les autres que de l’être pour soi-même.