Il est plus aisé de connaître l’homme en général que de connaître un homme en particulier.