Il est bien plus beau de savoir quelque chose de tout que de savoir tout d’une chose.