Finalement, je crois que j’ai vécu très au-dessus des moyens de mon époque.