En toute chose, l’on ne reçoit qu’en raison de ce que l’on donne.