En se résignant, le malheureux consomme son malheur.