En France, les peines d’argent durent plus longtemps que les peines de cœur et se transmettent de génération en génération.