En France, les hommes qui ont perdu leur femme sont tristes, les veuves au contraire gaies et heureuses.