Dieu, ce dépotoir de nos rêves.