Des sottises faites par des gens habiles – des extravagances dites par des gens d’esprit – des crimes commis par d’honnêtes gens… voilà les révolutions.