Dans le domaine des sentiments, le réel ne se distingue pas de l’imaginaire.