Dans ce monde, il faut être un peu trop bon pour l’être assez.