Chaque mot est comme une souillure inutile du silence et du néant.