Cette chose absurde et magnifique, entre haut mal et bien suprême, qu’on nomme si légèrement amour.