C’est une consolation de partager le même malheur et de ne pas être seul à souffrir.