C’est un opprobre pour le lion de pleurer face au renard.